LOGEMENTS SOCIAUX


PROMOTION DU DROIT AU LOGEMENT : LE CHEF DE L’ETAT LANCE L’OPERATION DE CONSTRUCTION DE 2000 LOGEMENTS SOCIAUX ET ECONOMIQUES

Deux mille(2000) logements sociaux et économiques verront bientôt le jour à Yopougon et à la Riviéra. La phase pilote de l’opération a été lancée le lundi 9 janvier 2012 par le Chef de l’Etat, SEM Alassane Ouattara, à Yopougon zone industrielle, dans les environs de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA).

La cérémonie s’est déroulée en présence des présidents d’institutions, des membres du Gouvernement et de membres du corps diplomatique. Pour le Président de la République, le lancement de cette opération obéit à la nécessité de répondre à la crise du logement qui a donné lieu à la dégradation du cadre de vie des populations.

« C’est un début de concrétisation de la promesse électorale de faire la promotion du droit au logement », a indiqué le Chef de l’Etat qui entend ainsi améliorer le cadre de vie des populations. Dans cette perspective, il a assuré que des facilités sont à l’étude pour faire bénéficier au grand nombre l’accès au crédit immobilier.

Dans son intervention qui a précédé celle du Chef de l’Etat, le ministre de la Promotion du Logement, Mme Kaba Nialé, a affirmé qu’avec l’accompagnement de l’Etat, il est possible pour les personnes économiquement faibles d’accéder à la propriété immobilière.

Elle a exprimé la gratitude du Gouvernement aux partenaires privés que sont le Groupe Lafarge et la société PIEMME, qui accompagnent l’Etat dans la réalisation de ce projet qui annonce d’autres à venir sur l’ensemble du territoire national, en zone urbaine comme en zone rurale.
A cet effet, la ministre de la Promotion du Logement en Côte d’Ivoire, a lancé un appel aux investisseurs et opérateurs immobiliers à venir investir massivement dans ce domaine pour répondre aux besoins en logements des populations que seuls les acteurs privés locaux ne peuvent plus combler.

M. Vincent Coupet, directeur export du Groupe Lafarge, en indiquant les caractéristiques techniques des maisons qui seront construites dans le cadre de cette opération, a révélé que celles-ci reposeront sur une ossature métallique.
Ces maisons verront le jour à partir de méthodes de construction rapide, à raison de six logements par jour. Bâtie sur une superficie de deux hectares, la cité qui sortira de terre à Yopougon portera le nom du Chef de l’Etat.

ci-après l’intégralité du discours du Président de la République

« Depuis plusieurs années, notre pays connaît une crise du logement qui a eu pour conséquences le développement des quartiers d’habitat précaire et la dégradation du cadre de vie d’une grande majorité de nos compatriotes.
C’est donc pour améliorer le cadre de vie des ivoiriens et favoriser un développement économique et social harmonieux de notre pays, que j’ai pris l’engagement lors de la campagne présidentielle de permettre à tous les ménages d’avoir accès à un toit décent et à un prix accessible.
Il s’agit ainsi pour l’Etat d’apporter son appui au secteur privé afin qu’il produise des logements à la porté des personnes aux revenus modestes.

Honorables Invités,
Mesdames et Messieurs,

Les deux projets pilotes que nous lançons aujourd’hui sont porteurs d’espoir.
En effet, ils témoignent de l’avancée des réflexions menées au niveau du Gouvernement pour apporter des réponses concrètes aux attentes de nos compatriotes. Le cadre de partenariat public-privé dans lequel ces projets s’exécutent est novateur. Je me réjouis donc de la mise en œuvre de ce montage financier.
Pour notre part, nous mobiliserons des ressources à taux modéré pour alimenter le Compte de Mobilisation pour l’Habitat (CDMH), afin de faire baisser le taux du crédit.
J’ai aussi demandé au Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) de voir dans quelle mesure la réglementation bancaire pourrait être modifiée pour permettre, comme aux Etats-Unis, que le logement soit financé sur une période de 20 à 25 ans et non pas seulement sur 10 ans.

J’encourage donc Madame le Ministre de la Promotion du Logement à faire adopter rapidement par le Gouvernement les textes qui réglementeront le secteur, notamment ceux relatifs au taux d’intérêt, à la durée de remboursement et bien sûr, à la promotion immobilière.
En effet, l’acquisition d’une maison mobilise plusieurs années d’épargne. Il est donc du devoir de l’Etat de créer les conditions pour protéger au mieux les ménages.

Il s’agira aussi de rétablir la confiance entre locataires et promoteurs immobiliers, sans décourager l’investissement dans le secteur. Enfin, la dernière question sans doute la plus importante est celle relative au foncier. Les dernières reformes ont conduit à la création de l’Agence de Gestion Foncière (AGEF) pour la constitution des réserves foncières, au nom et pour le compte de l’Etat et des collectivités locales et territoriales, ainsi que l’élaboration et l’organisation des contrats d’aménagements fonciers confiés au secteur privé.

Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

La présente cérémonie est le début de la concrétisation de notre promesse de promouvoir le droit au logement aussi bien dans les villes que dans les villages.
Ce vaste projet à caractère social requiert la participation de tous.
C’est pourquoi, je voudrais inviter les opérateurs nationaux et étrangers à venir investir dans notre pays, pour nous aider à résorber l’important déficit en logements sociaux et en logements économiques.
Ainsi, nous parviendrons, ensemble, à offrir un toit et un meilleur cadre de vie à toutes les familles de Côte d’Ivoire.

Pour terminer, je voudrais, Madame le Ministre de la Promotion du Logement, vous féliciter pour votre compétence et votre persévérance. Je voudrais saluer votre contribution singulière à l’aboutissement de ce projet. Nous attendons beaucoup de vous, compte-tenu, de votre expérience et de vos compétences.

Je vous remercie ».

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire